Témoignages

Chemin de vie
« Marcher dans une pièce oui, mais c’est surtout marcher vers soi dans l’écoute et la bienveillance. A recommander pour « marcher » sur son chemin de vie. » Jacques, Forestier, 89

Formation WIYS
« Il m’a suffit de deux ateliers pour être convaincue de la puissance et de l’efficacité de ce protocole d’investigation qu’est « Walking in your shoes ». Aussi quand l’opportunité de la 1ère formation en France s’est présentée, cela a été une évidence. Et l’aventure a duré … 9 mois ! Le temps nécessaire pour découvrir, comprendre et s’imprégner des subtilités de cette méthode, mais aussi intégrer les changements profonds qu’elle a opérés sur moi, au fil du temps et des séances.
Le tout dans un cadre bienveillant, tendre et chaleureux. Des rires, des larmes, de l’humour, de la fantaisie et beaucoup de sérieux, voilà les mots qui me viennent pour décrire les ambiances. Et de belles rencontres !
Aujourd’hui j’ai grand plaisir à faciliter des groupes ou des individus, c’est chaque fois différent, chaque fois une belle expérience d’humanité. » Martine Bonnet, 89

Je me remercie d’avoir osé
« La première fois que j’ai entendu parler de Walking in your shoes, je n’arrivais pas à visualiser le concept : quelqu’un qui marcherait à ma place pour résoudre mes soucis ? C’est bien plus que cela bien sûr mais je restais dubitative et ne parvenais pas à imaginer la chose. J’avais déjà suivi des modules de CNV (Communication Non Violente), visionné beaucoup de vidéos d’Isabelle Padovani et lu pas mal d’ouvrages de Frédéric Lenoir ou Alexandre Jolien, entre autres philosophes. Bref, j’étais sur un chemin de développement personnel comme on dit aujourd’hui. Un jour, Saskia me propose de venir à un atelier ouvert : il s’agissait de venir voir cette fameuse Walk (Marche) et de soutenir les personnes en cursus de formation. Comme je suis de nature curieuse, que je n’avais rien de particulier à faire ce dimanche-là et surtout que je sortais d’un moment difficile, j’y suis allée en me disant que de toutes façons, ça ne me ferait pas de mal.
Bien m’en a pris ! Ambiance chaleureuse entre gens normaux, accueil clair et explication plus précise de cette technique d’abord conçue pour aider les acteurs à se mettre dans la peau du personnage qu’on leur demande d’incarner. Nous commençons par prendre un temps de calme pour vérifier comment nous arrivons et ce que nous souhaitons déposer, ce qui nous traverse ce matin-là. Je préfère d’abord observer. Les personnes en formation passent et je comprends alors qu’il n’y a rien à comprendre justement mais à laisser être : c’est le corps qui va faire le boulot. Saskia aide le marcheur – en l’occurrence la marcheuse – à y voir plus clair dans ce qui lui pose problème et à choisir entre 2 ou 3 propositions de phrases succinctes, par exemple, « je suis maintenant ma relation au temps ». C’est parti ! C’est le point de départ. Le mental est comme débranché et le corps tout entier se met en mouvement : il marche (ou recule!), bouge, s’affaisse, doute, saute, danse, s’immobilise, etc. La personne qui est devenue le personnage s’exprime ; et c’est grâce à l’accompagnement de Saskia par les questions posées que la marche prend tout son sens : « où ça se passe dans ton corps ? », « Si cette sensation avait une voix, qu’est-ce qu’elle dirait ? », etc. J’observe, curieuse, les marcheuses.
Puis, vient mon tour. Je parle de ce qui me tracasse et demande à ce qu’une personne marche pour moi, comme ça, pour voir. Je ne désigne personne en particulier car ma voisine de droite – pour qui je n’avais a priori pas ressenti un feeling particulier – dit que la situation lui parle et se propose spontanément. J’acquiesce. Elle se lève et dit « je suis le sens de la vie de Jeannie ». Je suis rapidement bluffée par la vérité qui s’exprime : par sa sensation d’étouffer, l’agitation dans ses mains, ses mots. Tout résonne. Tout est juste. Elle finit assise au sol, incapable d’aller plus loin alors même que je ne voyais plus du tout quelle direction donner à ma vie suite à plusieurs échecs. Le temps pour moi de me poser, de ralentir, des notions que mon mental rejetait en bloc car dans mon conditionnement, « on ne baisse pas les bras », « on ne se plaint pas et on avance coûte que coûte »… Lorsque Saskia lui demande si c’est le bon moment pour arrêter le walk, elle demande au « personnage » si elle souhaite dire ou faire quelque chose. La phrase qui est prononcée brise le barrage qui retenait mes larmes : « il est temps que je prenne soin de moi maintenant. » Saskia me demande alors si je souhaite dire ou faire quelque chose. J’ai lâché prise, je me laisse guider par mon émotion et viens m’asseoir à côté de moi, oui, à côté de moi car cette personne est devenue ma problématique et je me suis vue. J’ai enfin réalisé, comme si je m’étais observée dans un film, à quel point j’étais agitée, perdue, démunie ; et à quel point j’avais besoin d’être soutenue, écoutée. Je me suis prise dans mes bras pour quelques instants, pour m’apaiser. J’ai enfin « libéré » ma voisine. Et au moment du partage en groupe, quelqu’un a redit à quel point ce Walking in your shoes permet de constater que nous sommes reliés.
Je suis revenue deux fois ensuite et j’ai osé marcher pour moi. Je ne saurai mettre sur papier cette sensation à la fois de puissance et de libération : mon corps sait, il bouge, il est libéré de tout jugement. Contrairement à la « danse » proposée en CNV, le walk est sans limites de mouvements ce qui est bien plus libérateur pour laisser sortir ces émotions qu’on nous apprend à enfermer depuis notre enfance…
Je ne peux que me remercier d’avoir écouté ma curiosité et d’avoir accepté cette belle invitation. Des soupapes ont sauté et ne m’étouffent plus. Je continue mon chemin, ma marche.. » Jeannie Launay, animatrice, 89

Formation WIYS
« Je me suis inscrite à un atelier découverte suite au témoignage d’une amie, et ce que j’ai ressenti m’a bluffée… les réponses qui émanaient tout naturellement de mon for intérieur dépassaient de loin toute idée que je pouvais avoir sur la question…
Alors ce fut comme une évidence de m’inscrire à la 1ère formation de WIYS en France. Ce furent des mois d’introspection, de découvertes, de partage authentique, d’amitié, de révélations, de pleurs, de rires et d’étonnement aussi face à l’ampleur des informations que l’on peut contacter pour soi-même comme pour autrui…c’est l’occasion d’ouvrir les frontières de nos ressentis, de nos perceptions, de notre rapport au monde et de nos relations…c’est une opportunité unique d’aller revisiter des espaces que nous avons verrouillé bien involontairement, pour survivre et tenter de s’adapter, et libérer les mémoires enfouies, les mouvements arrêtés et les mots tus…pour retrouver plus de fluidité, s’autoriser à exprimer, et se rapprocher de qui l’on est vraiment en s’accueillant. Cette année de formation est une occasion unique de faire ce voyage humain pour son plus grand bien et celui des autres. Je suis aujourd’hui heureuse de pouvoir proposer cet outil de connaissance de soi dans mon accompagnement. » Valerie Rouvre, association Corps Accord 75

Une expérience à renouveler
« Une découverte joyeuse (et un bonus inattendu). Invitée par Saskia un dimanche d’octobre à me joindre à une journée Walking (WIYS), je suis arrivée sans bien savoir à quoi m’attendre. La première chose qui m’a frappée c’est la qualité d’écoute et d’empathie du groupe réuni (formateur, élèves, visiteurs…). Dans l’après-midi j’ai été encouragée à me jeter à l’eau et à participer plus activement. Ce premier walk fût une très belle et joyeuse expérience. Aidée par les autres participants, je me suis ouverte à l’idée d’une rebelle et j’ai découvert un côté créatif qui sommeillait en moi. Et en guise de bonus, une surprise les nuits suivantes : dormir jusqu’au petit matin sans interruption, moi qui ne parvenais plus à trouver le sommeil plus de 4 heures d’affilée. « Marcher une difficulté », une expérience motivante que j’espère renouveler très prochainement. » Gaëlle Recourcé, 89

Du calme intérieur
« J’avais vu un dépliant dans un magasin bio sur le Walk. Puis j’en ai réentendu parler dans un atelier théâtre, enfin je me suis décidé à aller sur le site visionner et lire les témoignages qui m’ont convaincus .
J’ai été très bien reçu par Saskia et Joseph. L’ambiance était chaleureuse.
Quelqu’un a fait un Walk pour moi et j’ai ressenti quelque chose. Ensuite j’en ai fait un guidé par Joseph.
L’expérience en elle-même a été très enrichissante.
Je recommence à ressentir du calme intérieur, que j’avais perdu suite à une maladie. Vivement la prochaine session de Walk! 🙂 Encore merci à Saskia et Joseph. » François Rigoulot ouvrier et comédien amateur, Auxerre

Prendre conscience
« J’ai participé à l’atelier « Marcher dans mes pompes » le dimanche 1er juillet 2018. Nous étions 6 participants. Joseph CULP a animé cette journée et Saskia a assuré la traduction, au Moulin des Templiers, proche de Vézelay (lieu magnifique !)
Je suis venu avec curiosité, et je suis reparti nourri des expériences vécues. Cette approche singulière, qui mélange l’énergie corporelle avec l’expression verbale des sensations et du ressenti, m’a aidé à prendre conscience de mes phases de vie, de mes choix, et de trouver des nouvelles options pour continuer mon chemin. J’ai aussi beaucoup apprécié les expériences des autres participants, qui m’ont inspiré. Bref, une très belle approche pour marcher ma vie ! Merci à Saskia et Joseph. » Jean Poitout, Coach, 56 ans

Epiphanie
« Un grand merci pour le walk : oui, je me sens plus proche de moi, suis dans mes plus vraies pompes… La vie swingue plus en douceur et rondeur. » Frédérique Maurice, Sophrologue, Reims

Changement
« Beaucoup de choses ont bougé dans ma vie depuis le dernier walk. J’ai pris des décisions très importantes qui ont réorganisé mon agenda. J’aime beaucoup cette approche que je trouve très pertinente. Sandra Leite, Coach 89

Une marche dans la campagne?
« Je suis venue à cette journée avec beaucoup de curiosité et très intriguée sur cette appellation : « Walking in your shoes ». Je pensais que ce serait une sorte de marche en conscience, dans la campagne… Je n’avais pas plus d’attente.J’ai découvert une technique rapide, puissante, efficace. Le tout encadré de beaucoup de douceur, de bienveillance et de sécurité. Habituellement, on dit que le corps parle lorsqu’il exprime une douleur ou déclenche une maladie. Là, j’ai découvert qu’il avait un langage à travers le simple mouvement de la marche, et que lorsqu’on lui fait une demande, il a la bonne réponse.
Moi qui souhaite m’équiper d’outils de soin pour accompagner des personnes en demande d’aide, il est fort probable que cette première expérience aura une suite. Martine Bonnet, Enseignante en retraite de l’éducation nationale, 89

Quitteriez Delsirié, en reconversion professionnelle 89

Sandra Leite, Coache à Appoigny 89

Agnès de Marco, Comédienne, 89

Mélanie Picard, chargée de mission dans l’agriculture, 89

Une méthode prometteuse
« Un chemin de mille lieues commence toujours par un premier pas » – Lao Tseu. La soirée découverte de « Walking in your shoes » fut, pour moi, un premier pas vers une méthode prometteuse. Merci à Nita de nous avoir permis, lors du Congrès Francophone Reiki d’Evian, de rencontrer Saskia et Joseph pour être « bien dans nos pompes »!. Catherine S., Marly-Le-Roi 78

Forte émotion
J’ai assisté à une session de walk où nous étions plus de 100 personnes, au cours de laquelle il y a eu 2 approches différentes : dans l’une, Joseph a effectué un Walk pour une personne de l’assistance ; dans l’autre, Joseph et Saskia ont accompagné le Walk de participants. J’ai été étonnée par les transformations physiques de Joseph (pas, maintien, voix, …) au fur et à mesure qu’il marchait et se mettait en résonance avec la personne qu’il représentait, puis la justesse des sensations éprouvées lorsqu’il y a eu échange avec la personne concernée. Dans le second cas, constater que la personne qui le désire sincèrement arrive à se libérer de certains de ses freins en « simplement » marchant était un moment intense. Même en temps que spectateur, j’ai eu le sentiment de participer, par l’empathie que j’éprouvais, à ces moments de forte émotion ; il y a toujours des choses qui résonnent en soi. Florence Dussaussay, praticienne Reiki Usui, 25000 Besançon

Envie de me former à la méthode
J’ai découvert « Walking In Your Shoes » lors du Congrès praticiens Reiki d’Evian. J’ai demandé un Walk pour ma maman. J’ai alors vu Saskia commencer à marcher pour moi. A peine avait elle fait 2 pas qu’elle se glissait littéralement dans la peau de ma maman. Ce Walk a été bouleversant pour moi au point d’envisager de me former à la méthode. Sabrina A. Île de France

Je reviens!
Grand merci pour cette découverte qui m’a laissée un super bon feeling quant aux résultats et tu vas me revoir dès que possible!! Dominique M., retraitée, Yonne

Encore une méthode ?
J’ai déjà essayé beaucoup de techniques de développement personnel, et je ne croyais pas que « marcher dans mes pompes » puisse m’enrichir ou changer quelque chose. Un atelier gratuit proposé par Saskia m’a attiré pour essayer. Pourquoi pas ? Alors, bouleversant, je ne m’attendais pas ! Je vais revenir souvent et j’ai même envie de faire la formation dès qu’un groupe se constitue. J’adore ce travail et sa puissance. Pourquoi je n’ai pas trouvé cela plus tôt ? Christine, sculptrice, Yonne

Progrès
Je repars avec le sentiment d’avoir fait un pas de plus sur mon chemin. Gaëlle W., Yonne

Très touchant
Début 2017, j’ai pu accompagner deux Walks avec des personnes ayant la maladie de Parkinson. C’étaient des expériences très touchantes et riches pour moi. La personne avait plus que 80 ans et elle marchait avec un déambulateur. Son Walk a montré une réponse à son sujet, que nous n’avons pas pu imaginer. L’autre personne était en forte crise avant le Walk et de la voir si calme et inspiré après le Walk était bouleversant. Saskia

Impressionant
« Marcher dans les chaussures » de ce que voulait me dire un problème relationnel que je traînais depuis longtemps m’a directement conduit à la source du conflit, que cette relation n’a fait que réactiver. D’en ressentir profondément l’origine, et les sensations intenses de l’époque imprimées dans mon corps, a été très libérateur. Le soutien de Saskia est guidant et confortant, je recommande vivement ces walks. Marie-Christine Veeran, sculptrice, Yonne

Merci encore pour dimanche dernier.
J’ai beaucoup aimé ce que tu as proposé. Lorsque c’était mon tour de faire un «walk », j’ai vécu une prise de conscience énorme, qui pourrait bien être la «clé » de mon problème de colonne vertébrale et de ma souffrance physique. J’aimerais maintenant franchir la porte que cette clé a ouverte pour «passer » à autre chose. Marie-Hélène C., Fontainebleau

Bénéfique et apaisant
Ma première expérience de la méthode Walking-in-your-shoes a été étonnante : en quelques instants, des éléments particulièrement frappants me sont apparues avec clarté et simplicité. Le langage du corps exprime des blocages, des besoins, des envies, des situations qui souvent sont confuses. Pour ma part, j’ai compris la relation que mon père entretient avec sa maladie et cet éclairage a été bénéfique et apaisant. Marie, éditrice, Paris

Profonde connaissance
Le Walk était une des expériences les plus profondes sur le plan émotionnel et spirituel que j’ai jamais eu. Je suis totalement ébranlée , mais dans le bon sens. Je ne l’avais jamais pensé que je serais en mesure d’accéder à l’information émotionnelle sur moi de cette façon. Je me sentais en sécurité et soutenue au cours de la marche. Je souhaite vous exprimer ma reconnaissance à propos de ce processus de transformation et de profonde connaissance, impossibles sans le walk. Sentez-vous libre d’utiliser mon cas comme un exemple de la façon dont Walking in your shoes peut aider à accéder à des drames cachés et traumatismes émotionnels, et comment il est possible de guérir les parties blessées d’une certaine phase de la vie. Hege Borge, psychothérapeute, Oslo

Coaching
Walking in your shoes, est l’avenir du coaching!  Participant de l’atelier en Hollande, Coach et Consultant, Groningen

Choix professionnel
Mon expérience du Walk m’a permis de comprendre à quel point il est important de prendre conscience pour mieux agir dans notre vie. Et cette méthode s’est révélée très puissante en l’espace d’une seule séance! Personnellement, prendre conscience de ce que représentaient réellement plusieurs options professionnelles m’a permis ce jour là de faire le bon choix. Cette méthode est très intéressante car elle nous demande de nous connecter à nous-mêmes, de faire confiance à notre corps et nos ressentis. De cette façon nous éclaircissons des zones d’ombre que nous avons du mal à solutionner. Je recommande donc cette méthode à tout le monde, car elle est rapide et efficace! Safia Khider, chargée de communication service de musique, Marrakech

Dépendance à la cigarette
Je voulais absolument te dire que je ne fume plus depuis deux semaines. Chaque jour je me réveille avec le sentiment que j’ai eu pendant le Walk et depuis la fin de mon dernier paquet, je n’en ai plus racheté et cela ne me manque pas. Je crois être sur le bon chemin et c’est grâce à toi et à mon Walk. Béatrice Byer, restauratrice d’art, 24100 Bergerac

Prise de parole en réunion
Merci! Le Walk m’a donné énormément d’énergie,  un sentiment très agréable. Puis je me suis laissé un temps de réflexion que le Walk fasse son effet. Trois semaines plus tard, lors d’une réunion, j’ai compris comment je pouvais m’entretenir avec mes collaborateurs: l’enracinement! A chaque intervention je sens dorénavant mes deux pieds plantés comme un arbre, ce qui me donne force, énergie et justesse dans les informations que je veux donner. Extraordinaire!
Christophe Seguin, directeur commerciale, 89000 Auxerre

Mal être
Saskia m’a donnée l’opportunité de découvrir le Walk et j’ai vécu une expérience extraordinaire. Elle m’a guidée à travers mon Walk. J’ai pu, grâce à elle, comprendre pourquoi et comment me débarrasser d’un mal être dont l’origine remontait à l’enfance. C’est devenu une évidence. Tout ce que j’avais pu entreprendre jusqu’à lors ne m’avait pas permis d’y parvenir.

Une expérience hors du commun
J’ai vécu une expérience hors du commun. J’ai laissé s’exprimer mon corps en marchant. Le subconscient ne peut pas parler, il s’exprime à travers notre corps. Nous pouvons écouter notre corps pour comprendre ses messages. J’ai totalement fait confiance à Saskia qui m’a accompagnée, guidée, dans mon Walk et j’ai compris. J’ai changé pour devenir moi et pas ce que l’on attendait de moi. Je conçois tout à fait que pour certains mon témoignage soit illisible. Lors de mon walk, des solutions à certains problèmes que je pensais insolubles, me sont apparues comme des évidences. Merci Saskia, je sens que des verrous sautent encore et cela procure un bien fou. Bluette CARRIERE, rédacteur juridique, 89000 Auxerre

Les commentaires sont clos.